Pages Menu
Categories Menu

Bonne année 2023…

Tous les indices sont au beau fixe: 2022 devrait être un millésime formidable… en quantité et en qualité! On se réjouit de le déguster ces prochains mois, au fil des sorties de cave. J’en rendrai compte ici ou sur le blog des 5 du vin, où je suis entré de plain pied mi-septembre: Budd-Franjus-Lalau-Thomas-Vanhellemont. A lire désormais chaque jeudi! Mon «tiroir» est accessible par ce lien directJ’y ai publié un reportage en trois volets sur les îles éoliennes, connues pour leur Malvoisie de Lipari, mais pas que…

Je viens d’y déposer, au pied du sapin de Noël, deux gros ouvrages suisses passionnants. Et ma première chronique hebdomadaire a été consacrée aux vins chinois. En attendant un reportage détaillé, en trois épisodes, chaque jeudi de janvier, en Malvoisie et dans les îles éoliennes…

Dans le rétroviseur de 2022, des vendanges « bien tôt », en deux mots! Le record affiché par le chasselas a été suivi par les autres cépages. Finalement, la première semaine d’octobre — moins tôt que prévu, donc — plusieurs vignerons terminaient encore leurs vendanges… Tous soulignaient la belle qualité des vins à venir qui «mijote» désormais en cave.

La Fédération vigneronne vaudoise a fait le tour des questions viticoles du moment et appris que le Canton injectera 25 millions de francs sur 5 ans dans une viticulture vaudoise «durable».

Les «étoiles du Valais» ont livré leur verdit, fin novembre,qui se superposent aux médailles d’or et d’argent. Puis encore le Mondial des Pinots, remporté en absolu par une malvoisie du Domaine de l’Etat du Valais. Le «vigneron suisse de l’année» et les résultats du Grand Prix du Vin Suisse ont été proclamés: les Valaisans s’en sortent une fois de plus fort bien! Et même les PIWIS (cépages résistants) ont leur concours. En rouge, les Divicos helvètes s’y distinguent.

Merci à vous toutes et tous qui avez (déjà!) acheté mon livre paru chez l’éditeur allemand emons:

Mon «opus» sur les vins suisses est toujours dans toutes les (bonnes) librairies.

Lire ici le «making off» de ce chantier d’une bonne année (de semi-confinement…). Mon ami, Belge du Québec, Frédéric Arnould, un des correspondants de la TV Radio-Canada à Washington, m’a demandé un papier sur les vins suisses, sur le site qu’il anime, www.toutsurlevin.ca. On peut le lire ici.

Mon confrère Dennis Lapuyade, Américain établi à Genève, en a fait un compte rendu élogieux sur son blog. En anglais!

Et c’est le bon moment pour découvrir ma ville, Lausanne, en lecture puis à pied…

Bon début d’année 2023!

 

Pierre Thomas ©thomasvino.chtrusted journalist